J'ai lu jusqu'à la page 338

Eléa nous raconte, je pense, une dernière fois sa vie. Après avoir été assommée par Païkan, il l'a emmenée voir Coban pour qu'il puisse l'endormir pendant longtemps. Pendant ce temps, une grande nouvelle apparaît à l'EPI: ils ont (enfin) réussi à décongeler Coban (je dis enfin car cela fait au moins 100 pages qu'on en parle, mais on ne l'a pas décongelé). Le seul problème, c'est que le froid a beaucoup abîmé ses poumons, ce qui fait qu'il va peut-être mourir. Ils ont donc deux solutions:

1- Ils font venir des poumons, mais ils doivent patienter 40 heures. Pendant 40 heures, ils doivent donc le garder en vie.

2- Comme le sang à beaucoup évolué en 900 000 ans, ils ne peuvent pas prendre le sang d'une personne, ils doivent donc faire une transfusion de sang d'Eléa pour que ses poumons cicatrisent, mais cela risque de tuer Eléa !

Ce chapitre était intéressant et cool.

j'ai hâte de lire la suite !